Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

Marie Parachout, François Jacquier pour le S.C.S.C
Pascal Barrier, Johan Badey, Paul Cordier et Jean-Pascal Grenier pour le S.C.L

Cette première sortie de Marie aura été largement sponsorisée une nouvelle fois par des grandes marques comme Toupargel, Picard, Igloo qui, sans parler de la température, n'ont pas lésiné sur la décoration extérieure avec une débauche de givre et de brouillard artificiels, approche de Noël oblige ! Un peu trop peut-être en ce qui concerne le brouillard... pour tout dire, le président qui mène la marche depuis Les Moussières se fie beaucoup plus à son GPS qu'à la masse blanche et opaque qui occulte complétement son pare-brise... Du rarement vu !

Baume de BalerneAngélique Frichet, François Jacquier, Johan Sauvonnet

C'est un peu tardivement que je lance mon appel pour une éventuelle activité (0h30 le jour même). Réveil "Présidentiel" un peu dur après une soirée prolongée !
Pas de nouvelles de Flo qui s'était manifestée dans la semaine pour sortir aujourd'hui. C'est donc en comité resteint que nous partons en direction de Mont sur Monnet.

kitToff Schneider, Vincent Quatrepoint, Dom Guyétand

Avec cette magnifique météo, il ne fallait pas louper une incursion profonde dans notre mythique grotte sanclaudienne, même si des chantiers importants étaient en attente depuis de (trop) nombreux mois.
Pour sa première visite dans la cavité, Toff aura droit à un plat de résistance bien copieux, puisque nous avons décidé de faire en quelque sorte un pèlerinage, jusqu’au sommet des cheminées du Vent.

Florence Offner, Dom Guyétand

gouffre VincentEn vacances cette semaine 42, j’avais lancé un appel sur la liste afin tenter de trouver un équipier pour une virée souterraine ou canyonistique. C’est Florence qui répond à mon invitation, libre ce vendredi.
Un temps, j’avais envisagé quelque chose d’assez ambitieux pour Florence, à savoir une virée au fin fond de la Douveraine, soit pour repérer encore quelques recoins que je connais peu ou pas, soit pour préparer une future escalade en artif. Mais dame météo n’a pas été de cet avis, aussi devons nous nous replier sur quelque chose de plus agréable et plus facile, à savoir la zone des puits du Gouffre Vincent à Dortan.

Jean-Luc Gabet, François Jacquier

Fin septembre, un des organisateurs du Duo Trail des Crozets me signale avoir trouvé un orifice de puits le long du tracé de la course. Dès le lendemain (19/09), veille de la course, je me rends sur place selon ses indications. Un petit quart d'heure de marche en forêt est nécessaire pour atteindre le sommet d'une ligne de falaise qui domine une immensité forestière qui s'étale vers l'ouest. Le point de vue à lui seul vaut le détour.