Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

iconThomas & Bruno Mischler

En cet après-midi ensoleillé nous décidons d'aller repérer le gouffre de Petit Chatel. Un coup de fil à François pour confirmer les coordonnées et hop, nous voilà parti.
À l'entrée du chemin il y a encore pas mal de neige. Alors nous nous garons le long de la trois voies ; ben j'peux vous dire que ça circule...

descendeurMarie Parachout, Pierre-Jean Barletta, Angélique Frichet, François Jacquier

Rendez-vous donné sur le parking du Mc Do (pour être sûr d'avoir la frite ! ) où tout le monde embarque dans la bétaillère présidentielle. Comme toujours le concept de la ligne droite n'est pas encore parvenu dans l'esprit du chauffeur car l'itinéraire connaitra bien des slaloms : cirque de l'Enragé, falaises de Chancia, traces de dinosaures de Coisia.

grotte des parchetsMarie Parachout, Pierre-Jean Barletta, Angélique Frichet, François Jacquier
 
Cinq à dix minutes de route seulement pour rallier la grotte de Dingeat à celle des Parchets. Ici la marche d'approche est des plus courtes dans la mesure où l'entrée, qui ressemble à un trou de blaireau, s'ouvre dans la rigole sur le bord du chemin.
Ici aussi le comptage des chauves-souris sera un des prétextes à la visite, mais c'est aussi l'occasion de venir vérifier si les observations faites il y a une vingtaine d'années sont redevenues d'actualité... Sur les trois "nouveaux", seule Marie sais déjà ce que l'on peut rencontrer dans cette grotte, pour les autres ce sera peut-être une surprise...

Claire Mermet, Vincent Quatrepoint, François Jacquier

Gf des GangonesEncore une sortie qui se décide à la dernière minute. Un projet de sortie avait été évoqué sur la mailing liste mais au final seuls Vincent et Claire avaient l'air motivés. Obéissant à son devoir, le président se devait de leur trouver une saine occupation... Certes, tous deux connaissaient déjà les Gangones, mais l'accès en hivernal donnait un petit cachet supplémentaire à la sortie.
Premier rendez-vous à St-Laurent pour Claire et François, puis direction Clairvaux pour retrouver Vincent. Du fait de la neige, les routes forestières d'accès habituelles sont impraticables et l'approche devra se faire depuis le fond de la vallée en partant du village de la Frasnée. Et c'est la bétaillère présidentielle qui est mis à contribution pour les derniers kilomètres.
Non Vincent ! N'insiste pas, puisqu'on te dit que c'est impraticable par le haut ! Surtout sans pneus neige...

Gouffre du Pré Verguet

ChiroPaul Cordier et Jean-Pascal Grenier pour le S.C.L, Christan Feuvrier et Apolline Michel pour le club LAGAF , Marie Parachout, pour le S.C.S.C

L’entrée de cette cavité a été trouvée bien facilement, Apolline était déjà venue s’y engouffrer. Un peu de réflexion sur les comment, par où et avec quoi descendre, et Paul s’engage dans l’équipement de ce premier puits, de 34m de profondeur. L’entrée est bien assez large pour le baigner de lumière jusqu’au fond. Il faut d’ailleurs installer une déviation, que la corde ne frotte pas… Dans les manips, le sac de Paul tombe accidentellement au fond, provoquant aussitôt l’envol d’un rapace, une chouette hulotte, qui était réfugié dans le trou…
Waoow !