Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

Claire Mermet, Jérémie Pignier, Dom Guyétand, et Manu le Savoyard

Le Grosdar
Départ de la cascade

Le nom fait sourire, mais surtout il met la banane à tous les chanceux comme nous qui peuvent le parcourir dans son intégralité et avec des conditions aussi sublimes.
Il est constitué de 2 parties distinctes : l’amont, aérien avec des cascades d’une trentaine de mètres et une de 70 m (queue de cheval), et l’aval, petit Aqualand ludique et presque tropicale qui s’achève avec un beau final (la queue d’Ane, 25 m).  
Il mesure 2400 m de longueur pour 380 m de dénivellation, une belle bête !

La troupe se retrouve vers le parking de la grotte des Foules vers 10h 45, et c’est le baptême du feu pour la nouvelle voiture à Dom qui sort tout juste de chez le concessionnaire pour faire sa première navette canyon.
Au Pontet, nous sommes seuls, sous un soleil radieux et un débit parfait. Aujourd’hui, je vais me laisser vivre, car toute la gestion de la sortie est confiée encore une fois à nos 3 compères. Au fil de la descente, en bons gestionnaires de « nos canyons », nous sortons la scie et faisons un peu de ménage.
Arrive la majestueuse cascade de 70 m. Je confie l’équipement à Jérémie, après avoir changé la main-courante d’accès. Le départ ressemble plus à un spot de base-jump qu’à un site de canyoning, tant le gaz est impressionnant...
Le relais équipé, je rejoins Jérémie, histoire de valider sont travail, et je descends 55 m plus bas, à quelques mètres de la colonne d’eau qui distille de sublimes arc en ciel. Tout le

Le Grosdar
Dans la cascade

monde à la banane à l’arrivée de cette gigantesque cascade, 20 m plus haute que notre Grand Pont local…
Une dernière cascade de 30 m nous sépare de la 2ème partie, elle sera équipé par Manu.
Vers 13 h, nous nous affalons dans l’herbe pour casser la croûte au soleil. Ensuite, succession de marche, de nage, de toboggans, de sauts de différentes hauteurs.
Le ciel se couvre et la pluie menace. A la cascade finale, nous optons pour la voie « historique », afin de ne pas trop nous faire tabasser.

Retour à la voiture du bas en 25 mn environ.

A refaire sans modération ! TPEC : 7 h